Rénovation d’un appartement à Paris 18e arrondissement

L’immeuble des années 50, abrite des appartements de charme, moulures au plafond, parquets en chêne… L’appartement en question était dans le jus et avait bien besoin d’une remise en beauté.

Début des travaux : la démolition

Les clients savent ce qu’ils veulent : ouvrir l’espace vie. La cloison entre le séjour et le salon disparait ou presque en conservant les corniches et le bout de mur au droit du radiateur. La suite de la démolition consiste à enlever toutes traces des anciens revêtements, parquet flottant, carrelage, wc, mobilier, placards… Le circuit électrique, la plomberie – marqués par le temps – sont déposés.
Nous avons réalisé une tranchée dans le mur de la chambre pour encastrer les conduits d’aspiration extra plats de la VMC et une réservation dans l’entrée afin d’encastrer le futur tableau électrique. Les gravats sont évacués dans une décharge autorisée et légalisée.

Travaux de rénovation

La rénovation de l’appartement débute avec la mise en place d’un faux plafond en BA 13 phonique sur fourrures métalliques, avec doublage isolant en laine de verre. Dans la salle de bain, un muret en carreaux de plâtre est monté entre le lavabo et la douche afin de réaliser des étagères. Les cloisons et les empreintes des cloisons démolies sont reprises ainsi que la façade de l’ancienne cheminée de la chambre. Le garde-manger sous la fenêtre de la cuisine et le conduit de cheminée sont bouchés par de la laine de verre et fermés par des plaques de plâtre.
Cinq fenêtres sont remplacées par des menuiseries PVC en double vitrage.

Dans le même temps, l’électricien intervient pour passer ses câbles dans les cloisons et faux plafonds vers le nouveau tableau électrique. Pas moins de 20 disjoncteurs, 30 prises de courant, 20 spots encastrés ont été installés dans cet appartement.
Coté décoration, une bande LED est installée dans le salon, et les luminaires fournis par le client sont raccordés. Le plombier lui aussi est intervenu dans le même temps pour préparer les nouvelles évacuations et nouvelles alimentations des pièces d’eau.

Aménagement de la salle de bain et de la cuisine

Les wc sont équipés d’un bâtis support GEBERIT auto-portant avec une cuvette DAILY’O de marque Alterna. Les murs et sol de la douche sont recouverts par une natte KERDI pour réaliser une étanchéité parfaite avant la pose du carrelage type métro. Les fuites et infiltrations sont impossibles avec ce système.

Les peintres ne sont pas loin et commencent à préparer les murs avec plusieurs passes d’enduit et couches d’apprêt. Les parquets sont poncés puis vitrifiés, une couche de fond dur et de deux couches de vitrificateur naturel, sans odeur et émanations toxiques !

La pose des meubles de la salle de bain et de la cuisine – Ikéa – commence, le plan de travail est posé par le menuisier du client ainsi que les tablettes murales du salon. Une façade atelier complète le muret de séparation et supporte en même temps les étagères traversantes du salon. Un miroir collé sur médium prend place pour la crédence.

Divers travaux d’installation ont suivi : montage de meubles de rangement dans la chambre, pose de tablettes et d’accessoires dans la salle de bain, branchement de la VMC (dans le faux plafond des wc), pose de convecteurs à inertie en fonte de marque Thermor, pose d’un sèche serviette CEDEO…

Budget : 74 000 euros
Surface : 52 m2