Surélévation d’une maison en bois et bardage en alu à Montreuil

Un couple d’architectes a décidé de transformer et d’agrandir leur maison à Montreuil. La construction existante, de caractère classique, va supporter deux boîtes cubiques en aluminium et une terrasse d’angle. Ils en profitent pour changer l’orientation des ouvrants vers le sud.
Après une étude de la structure de la maison, l’ossature bois plus légère que le béton est retenue.

Maison contemporaine en bois

Préparation du support de l’ossature bois

Un échafaudage complet de la maison est installé avec une couverture parapluie, nécessaire car le toit de l’ancienne maison est arasé, le plancher du grenier se retrouve donc à l’air libre. Evacuations, escalier, corniches, cheminée sont démolis. Les maçons réalisent enfin un ceinturage en béton armé et une partie de mur pignon qui recevra la structure en bois du futur étage. 21 jours de séchage plus tard, les charpentiers prennent place.

Montage de l’ossature bois

Des caissons sont montés les uns après les autres, forment les murs qui reçoivent la toiture terrasse plate (ou presque, avec une pente de 5 pour-cent). Dès les premiers montages, un soin particulier est apporté sur l’étanchéité à l’air de la structure, joint entre le béton et le bois, joint entre les caissons, lamelles de mousse acoustique sur les solives des toits terrasses.
La terrasse accessible, elle aussi en bois, est décaissée par rapport au niveau du plancher de l’étage, afin de recevoir son étanchéité et les évacuations d’eau pluviale.

Bardage de la structure bois

Les clients ont souhaité donner une allure contemporaine à leur habitation par un bardage en métal, plutôt qu’en bois ou en enduit traditionnel. Après plusieurs recherches de matériaux, arguin en alu ou acier, ils ont tranché pour une peau en aluminium cannelé en pose verticale, effet garanti. Ce type de matériaux résiste aux intempéries, mieux, il ne nécessite aucun entretien. Les corniches sont recouvertes de zinc, pour garantir la jonction entre le bardage et l’ancienne construction.

Etanchéité de la toiture et de la terrasse

La surface des toitures et terrasses est recouverte d’une membrane élastomère (EPDM) par collage, elle garantit une étanchéité sans faille des maisons en bois. Une couvertine vient chapeauter les acrotères. La terrasse accessible reçoit des plots réglables en hauteur assurant un niveau identique du plancher avec l’habitation. Deux fenêtres de toit Fakro antidérapantes éclairent la pièce d’eau de l’étage inférieur.

Surface : 64 m2
Bardage : Fakit
Menuiserie : Technal

Maison bois dans son environnement
Surélévation en bardage alu sur maison bois

Quelques images des travaux de construction de la maison en bois