Surélévation et extension d’une maison en bois à Asnières

En février 2017, les nouveaux propriétaire de ce local professionnel on fait appel à l’architecte Romain Lachaniette pour imaginer la surélévation de leur future habitation. Le projet a demandé quelques mois pour que le projet prenne forme et soit validé par le service urbanisme de la ville. Le permis de construire a été accepté.

 

Construction en 2 jours seulement !

Surélévation maison en bois à Asnières

Préparation de la maison

Dans un premier temps, la structure du bâtiment a été modifié et renforcé pour recevoir l’extension en bois. Les fondations ont été reprises, des poutres en béton armé ouvrent l’espace de vie afin d’agrandir la surface. Aux étages, les murs du faitage sont démolis pour recevoir un ceinturage sur lequel repose l’extension.

Dans le même temps, l’usine Guillaumie tourne a plein régime et prépare les murs et les éléments de la surélévation en bois. Ce type de construction est conforme aux normes de construction RT2012, et garantit une isolation acoustique et thermique maximale.

Deux journées de montage suffisent !

Une première équipe fixe les supports des murs sur le ceinturage en béton en vérifiant bien au niveau et alignement sur le bâtiment.
Les camions arrivent sur le chantier avec l’ossature bois en morceaux ainsi qu’une grue de levage – qui a nécessité un blocage de la rue pendant deux jours, par arrêté préfectoral – le tout devant des passants impressionnés par la rapidité du montage.

Lundi, à 14h, le premier mur est posé sur la dalle du 1er étage.
Mardi 16h : fin de l’installation de la construction bois !

Place maintenant aux couvreurs, maçons, menuiseries…

Surface habitable avant extension : 75 m²
Surface habitable finale : 148 m²

Quelques images de la fabrication de la maison en bois dans l’usine Guillaumie