Catherine Redel, architecte d’intérieur

Enfant, je passais beaucoup de temps allongée au sol, je me voyais par exemple marcher à l’envers sur le plafond, j’inversais les volumes, je donnais une autre dimension aux espaces, l’architecture pointait déjà le bout de son nez.

“L’ architecture pour moi, est une visite, une déambulation, un accompagnement, un chemin ou j’emmène la personne à découvrir un nouveau lieu.”

Je travaille en empathie, je crée un espace de vie que si je connais les gens, mon maitre mot l’écoute.

Je récolte – lors de mes entrevues – un maximum d’infos sur mes clients, sur leur mode de vie, leurs habitudes, leurs gouts, leurs couleurs préférées… je suis à ce moment là une véritable éponge, j’ingère toute cette matière première. Puis je l’intègre, la synthétise pour créer selon la personnalité du client !
A tel point qu’il m’arrive de penser que je n’ai pas de style à proprement parlé, car je m’adapte, c’est pour moi la principale qualité d’un décorateur, ne pas imposer un même  concept quelque soit la personne ou quelque soit l’espace à revisiter.
Je ne fais donc jamais la même chose, enfin je pense.

“En vacances, je ne prends pas de photos, je préfère vivre l’instant pleinement,”

Méthode de Travail

De l’existant, en 2D, je colle des fonctions aux espaces, puis je passe en 3D, pour visualiser la mise en situation, je modifie mon plan, j’ouvre les perspectives, les volumes prennent forme.
Pour les harmonies colorées, je peins toujours des planches A3 pour présenter au client – in situ avec l’éclairage ambiant – le rendu des couleurs change en fonction de l’éclairage d’une pièce.

Voir les travaux dans le restaurant